A quoi ressemble le Nouvel An au Japon ?

Contrairement à Noël qui est une fête commerciale, le Nouvel An, qui se fête le 1 janvier (comme en Occident), est l’occasion de grandes festivités.

Oshōgatsu est une grande fête de famille, équivalente à ce que Noël serait pour nous en Occident.

Les festivités se préparent plusieurs jours avant en commençant par un grand ménage qui vise à purifier les maisons pour accueillir la nouvelle année.

On décore les entrées des maisons par des compositions de pins et de bambou (Kadomatsu) et on accroche à sa porte une décoration en corde sacrée (Shime Kazari).

Les Japonais se retrouvent ensuite en famille pour célébrer l’arrivée de la nouvelle année en dégustant de merveilleuses nouilles soba (appelées toshikoshi) ou le traditionnel repas osechiryôri composé de plein de petites préparations. 

A l’approche de minuit, on se rassemble au temple pour sonner les cloches à 108 reprises pour chasser les 108 tentations terrestres enseignées par le bouddhisme.

Le 1er janvier et les jours qui suivent sont l’occasion d’offrir des cadeaux et de faire des jeux traditionnels en famille. Les enfants reçoivent des enveloppes décorées de manière traditionnelle qui contiennent des étrennes sous forme de billets de Yens (remplies par les parents, grands parents, oncles et tantes).

J’en profite pour vous souhaiter à tous une très belle année. Qu’elle vous apporte bonheur et sérénité !