Le mariage au Japon

Maries.jpg

Le mois de juin est le temps des mariages au Japon.

C’est pourquoi j’avais envie de partager avec vous un article dédié au mariage.

Au Japon, beaucoup de gens ne sont pas très attachés à la religion, le style de mariage dépend du goût du couple. Bien que la population chrétienne soit inférieur à 2% au Japon, il est très étrange que plus de 60% de couples japonais qui se marient choisissent un mariage de style chrétien.

C’est sûrement parce ce que beaucoup de mariées veulent porter une grande robe de mariée blanche. Il n’y a pas beaucoup d’occasion pour les japonaises de porter une robe longue sauf lors de leur propre mariage.

En outre, la plupart des couples préfèrent les prêtres de nationalités étrangères juste pour le “look“. Ainsi, il y a une polémique selon laquelle les salles de cérémonie embaucheraient n’importe qui ressemble à un prêtre étranger sans aucunes notions de théologie.

Cependant le mariage japonais traditionnel reste populaire à ce jour. Le mariage traditionnel au Japon est le mariage d’origine Shintoïste qui s’appelle “Shinzen Kekkon” 神前結婚, qui veut dire «mariage devant les divinités». La cérémonie de mariage “Shinzen shiki” 神前式 se déroule dans un sanctuaire shinto.

Les mariées qui choisissent de célébrer un mariage traditionnel Shinto portent un kimono blanc, appelé “Shiro-muku“ 白無垢 qui pèse plus de 5 kg. La couleur blanche, symbolise la pureté et aussi que la mariée abandonnera sa famille et prendra la couleur de la famille de son mari.

Shiro-muku_1.jpg

La mariée porte également un grand chapeau blanc et rond appelé “Wata-boushi“ 綿帽子, de sorte que personne d’autre que le marié ne la verra avant la cérémonie.

Shiro-muku_2.jpeg

La mariée vêtue tout de blanc ajoute une atmosphère solennel au mariage traditionnel.

La cérémonie est ainsi menée par un prêtre shinto et par des Miko. Ces femmes Miko ont pour rôle d’assister le prêtre tout le long de la cérémonie.

Le moment le plus important de la cérémonie intervient lorsque les deux époux échangent les coupes nuptiales sakazuki de miki.

La première coupe de saké représente le passé et remercie les parents et les ancêtres.

La deuxième représente le présent et symbolise l'amour et la fidélité entre les mariés.

Enfin, la troisième représente le futur et symbolise l'engagement du couple à la construction d'un foyer heureux.

Le service du saké désormais sacré appelé “miki” 神酒 aux époux, qui le boivent, dans des coupes laquées de couleur rouge, selon le rituel “Sansankudo” 三三九度 qui veut dire 3 x 3 : 9 fois. Le mari boit la première coupe en trois gorgées, l'épouse la deuxième en trois gorgées, puis le mari la troisième en trois gorgées. Il s’agit ici toujours de nombres impaires 1, 3, 5, 7 et 9 parce qu’ils portent bonheur en opposition aux chiffres paires qui portent malheur parce qu’ils peuvent être divisé par 2. Les chiffres paires 2, 4, 6, 8, 10 sont utilisés pour les funérailles afin de se séparer des mauvais esprits.

Sake_2.jpeg
Sake_1.jpg